Nids

Termitière

Moon valley

Namib

CONSEILS AUX VOYAGEURS

Consignes élémentaires du savoir vivre dans des écosystèmes sensibles

Il n'y a que très peu de voyageurs irresponsables Il y a beaucoup de gens mal ou pas informés.

Climat/ Météo :

Dans l'ensemble, la Namibie bénéficie d'un ensoleillement annuel minimal de 300 jours. Les saisons sont inversées par rapport à l'Europe.
Durant la saison sèche (avril – octobre) les journées sont ensoleillées et les nuits peuvent être fraîches. (Hiver austral)
La petite saison des pluies (novembre-décembre) offre des journées chaudes et des pluies sporadiques. La saison des pluies (janvier-mars) procure des températures élevées et des pluies pouvant être continuelles.
Il n'est pas aisé de répondre quelle est la meilleure période pour partir tant les attentes de chacun sont différentes. A chaque saison et chaque mois de l'année ses avantages et ses inconvénients selon que vous aimez ou pas la chaleur, l'humidité, un climat sec ou encore les belles lumières…

 

Quand partir :

Il y a quelques années, les mois les plus prisés étaient les vacances estivales en Europe, à savoir juillet et août. Puis un glissement progressif des vacanciers également de juin – septembre et octobre à eu lieu. Aujourd'hui la Namibie est une destination prisée sur les 12 mois de l'année avec un pic touristique pour les mois de juin à septembre. En cette période, il devient difficile de trouver des places dans les campements des parcs nationaux d'Etosha ou du Namib-Naukluft si l'on ne s'y prend pas longtemps à l'avance.

 

Passeport/Visa :

Tout citoyen ou ressortissant de l'Union Européenne et Suisse est exempté de visa. Une autorisation touristique est octroyée sur présentation d'un passeport valide au moins six mois après la date de retour. Il est impératif de connaître l'adresse d'arrivée en Namibie. L'immigration demande de remplir un formulaire ou l'adresse d'arrivée doit être donnée au complet. (Lodge-B&B – Guest House – Particulier)

 

Devise :

Dollar namibien (NAD)
Le Rand sud-africain a cours légal en Namibie, au même titre que le Dollar namibien.
Les devises étrangères ou travellers chèques peuvent être échangés à l'aéroport et dans les banques du pays.
De plus en plus il est possible de payer avec les cartes de crédit usuelles mais ce n'est pas encore en vigueur partout dans le pays.

 

Conduite :

Conduite à gauche ! L'essence se paie en cash et non par chèque ou carte de crédit !
Asphalte : 120 km/h
Piste : 80 km/h
La police namibienne procède à des contrôles de vitesse et opère des tests d'alcool
Aucune alcoolémie n'est tolérée au volant.
Le port de la ceinture est obligatoire à l'avant et à l'arrière du véhicule. A la tombée de la nuit les animaux s'activent et la conduite devient très dangereuse en raison de leur présence sur les bas côtés des routes ou même sur les routes !
Les pistes sont de bonnes qualités et les distances sont grandes ce qui fait prendre des risques inconsidérés à de nombreux voyageurs ! Attention, les accidents sont fréquents et conséquents ! Ne prenez pas de risques inutiles, prenez le temps de vous arrêtez pour observer au lieu de vouloir conjuguer : conduite et observation !
Il est en général conseillé de rouler phares allumés.
La conduite en Namibie nécessite votre permis de conduire plus votre permis de conduire international !
S'il vous plaît restez sur la piste !
Ne jamais rouler en dehors de la piste, même et surtout lorsque l'on conduit un 4X4.
Pourquoi ?
Les traces que nous pourrions laisser derrière nous resterons peut-être un jour, une semaine, mais la plupart du temps cela se comptera en années !
OUI, il faut parfois 10 ANS, voire beaucoup plus pour que nos traces s'estompent ou disparaissent totalement. Imaginons une seconde, si tous les véhicules laissaient derrière leur passage des traces indélébiles, la Namibie en sera irrémédiablement défigurée.
Nos traces, surtout si nous voyageons en convoi ne seront pas seulement une simple trace de plus dans le paysage mais deviendront une nouvelle piste à part entière. Cette dernière sera alors considérée par les suivants comme une autre alternative et pourra être cause d'égarement.
Autre conséquence dramatique pour l'environnement : rien ne poussera avant des mois ou des années derrière notre passage. La végétation est déjà rare et précieuse dans les milieux désertiques alors respectons-la. Les herbivores mais aussi toute la chaîne alimentaire en dépendent.
Les animaux sont pour la plupart habitués à voir passer des véhicules et demeurent impassibles si nous restons dans nos traces. La conduite sur tôle ondulée est certes très inconfortable mais dans ce cas, plutôt que de rouler sur les côtés de la piste (ce que trop de gens font) adaptons notre vitesse et dégonflons nos pneus. Nous ne participons pas a un rallye. De plus la plupart des assureurs ne vous couvriront pas en cas de pépins hors sentiers autorisés.

Nous aimons la nature, nous aimons le désert alors par nos maladresses ne provoquons pas des dégâts irrémédiables !

 

Sécurité :

La beauté des animaux s'offrent à nous mais n'oubliez pas que vous n'êtes pas dans un jardin zoologique !
S'exposer avec du matériel de valeur tel que : bijoux, matériel photo, caméra ou autres peut-être tentant !
Ne laisser rien dans votre véhicule lors de votre absence et fermer portes et fenêtres.

 

Électricité :

Il ne sert à rien d'acheter des adaptateurs en Europe. Certains endroits vous en mettent à disposition et il est possible pour une somme modique d'en acheter dans les commerces des villes principales.

 

Santé :

La mise à jour de la vaccination diphtérie-tétanos-poliomyélite est recommandée. Autres vaccinations conseillées (selon la durée du séjour) : fièvre typhoïde, hépatites A et B.
Il y a peu de moustiques en Namibie excepté pendant la saison des pluies ainsi que dans l'extrême nord du où il est recommandé de prendre une prévention contre le paludisme pour un séjour prolongé. Dans cette zone, il est préférable de porter des habits clairs et couvrants au coucher du soleil et de s'enduire d'un répulsif anti-moustiques.
Les équipements sanitaires et hôpitaux sont modernes et performants, notamment dans les villes principales.
Par ailleurs et comme partout en Afrique, le taux de sida est élevé.

Le mieux est de vous adresser à votre médecin avant de partir.

 

Photographie/Lumière :

Paradis de la photographie, la Namibie s'offre à vous tout au long de l'année avec une préférence toutefois pour les mois correspondant à la saison des pluies. La limpidité de l'atmosphère est la plus parfaite après une grosse ondée. En saison sèche, l'air est saturé de poussières qui rendent la visibilité parfois mauvaise.
Prendre en photo les populations locales du pays est tentant ! Une photo doit être le résultat d'un échange, d'une complicité et d'un accord donné. En aucun cas prendre en photo sans l'approbation de la personne.
Pensez à montrer la photo que vous venez de prendre à l'intéressé.
Ne promettez jamais d'envoyer vos photos si vous n'avez pas la garantie de pouvoir le faire !

 

Astronomie :

Les mois de mai à août sont ceux qui offrent le plus grand intérêt pour l'observation du ciel sous ces latitudes.

Longtemps préservé du fait de son isolement politique et de sa densité de population extrêmement faible, la Namibie a su conserver jusqu'à nos jours d'immenses zones sauvages d'une rare beauté.
Aujourd'hui, ce pays attire à juste titre des touristes du monde entier, chaque année plus nombreux. Il a fallu des millions d'années à la nature pour façonner ces paysages et nous les offrir tel qu'ils sont aujourd'hui. Préservons-les.
Gardons toujours en mémoire que nous ne sommes ici que de passage (parfois pour quelques instants seulement) et que rien ne nous autorise à être autre chose que spectateur.

Pour de plus amples informations : http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs_909/pays_12191/namibie_12297/index.html